VENDRE VOTRE APPARTEMENT CORRECTEMENT

Comment vendre votre appartement ou votre maison sans agence ? | Dili

La vente de votre appartement implique des spécificités. Contrairement à un appartement isolé, l’appartement fait partie d’un ensemble, d’une résidence : la copropriété peut avoir un impact positif ou négatif sur la valeur de votre propriété. 

Certaines obligations sont spécifiques à la vente d’un appartement.

Comme pour tous les biens, estimer son appartement est l’une des premières étapes. Ne vous laissez pas abuser par les estimations immobilières en ligne qui ne peuvent jamais vous donner un prix juste pour un appartement car il est encore plus variable que pour une maison dans un quartier similaire. 

En fait, dans une même résidence, le prix sera différent selon que vous habitez côté patio ou côté rue. Selon l’étage où se trouve l’appartement, les bruits sonores et visuels peuvent être différents. Les parties communes peuvent également être de qualité différente d’un palier à l’autre. Avez-vous un ascenseur ? Un parking ? Les dépenses sont-elles individualisées ? Il y a tant de questions à se poser avant d’estimer son appartement.

La valeur de votre appartement dépend de son état mais également des parties communes de votre résidence. Il vous sera plus facile de vendre votre propriété si elle fait partie d’une copropriété bien entretenue qui effectue des travaux d’entretien réguliers. 

Note : Le prix du mètre carré pour les petites surfaces est globalement plus élevé que pour les grands appartements. Cependant, sachez qu’en dessous de 9m², aucun investisseur n’achètera votre appartement car il ne répondra pas aux surfaces minimales définies par la loi pour un logement décent. Par conséquent, ce logement ne pourra pas être loué.

Les obligations du vendeur pour la vente d’un appartement

Certaines obligations sont communes à la vente de biens immobiliers, quels qu’ils soient. Par exemple, la présentation du dossier unique (DDT en français) des diagnostics immobiliers est obligatoire et est à la charge du vendeur. 

Afin de protéger l’acheteur, le DDT établit la présence de matériaux ou de produits contenant de l’amiante, le risque d’exposition au plomb, les risques naturels et technologiques, la performance énergétique, les installations de gaz, le contrôle de l’installation électrique ainsi que la présence de termites. Le prix du dossier varie en fonction de la taille de l’appartement et de l’année de construction. 

Ne sous-estimez pas le temps nécessaire à la réalisation de ces diagnostics obligatoires, car la non présentation de ces documents retardera le contrat de vente qui ne pourra être signé sans eux.

Vente d’un appartement en copropriété

En outre, la loi impose au vendeur de fournir d’autres documents obligatoires dans le but d’obtenir une meilleure information de la promesse de vente. Ces informations seront toutefois demandées lors des visites.